mardi 8 août 2017

La chaîne de l'année et autres goodies

Grâce à ma collègue et cybercopine Emilie (elle-même inspirée par une idée de Céline, ma copine de formation !), j'ai enfin trouvé une solution simple, économique et rapide pour fabriquer la chaîne de l'année. J'ai vraiment adoré faire ce matériel, c'est vraiment ce dont j'avais besoin après la galère du cube du binôme.

Il suffit de plonger les perles dans de l'encre et laisser le charme agir. Pour plus de rapidité, j'ai rassemblé les perles de la même couleur en colliers, j'ai fait tremper tout ça dans un petit pot en verre avec un fond un peu large tout en remuant de temps en temps. Un essuyage assez grossier, et j'ai mis chaque collier à sécher dans mon cerisier (comme c'est bucolique). Si besoin était, j'ai fait un second bain, histoire de bien uniformiser la couleur. C'était vraiment très chouette à voir, toute ma famille a été conquise !
Pour les couleurs, je vous renvoie à l'article d'Emilie qui a très bien détaillé.

Petits détails pratiques : pour éclaircir une couleur, il faut la diluer dans l'eau ; pour la foncer, il faut utiliser sa complémentaire (c'est ce que j'avais fait pour la boîte des couleurs n°3). 
Pour mon tapis personnel, j'ai utilisé des perles de 10 mm de diamètre, ce qui est idéal pour bien faire le tour du tapis ; cf. photos plus bas). 
J'avais à ma disposition de l'encre noire, bleue, verte, jaune, rouge et blanche. Je n'ai pas utilisée cette dernière car elle se diluait très mal avec les autres couleurs et cela donnait un rendu pâteux.
Pour assembler les perles, j'ai utilisé une corde très fine mais hyper solide dont M.E. ne se servait plus (donc une fois les colliers secs, je les ai coupés et j'ai mis les 366 perles sur une même corde). Les nuances de couleurs étant parfois très subtiles, j'ai fait le choix de faire un tout petit noeud entre chaque mois, histoire de ne pas mettre certains enfants dans l'embarras (déficients visuels, daltoniens...).


Mon bureau d'été, y'a pire comme vue.


Les colliers qui sèchent, saurez-vous tous les retrouver ?


Fierté du travail accompli. 


La chaîne sur le tapis. Suite à une discussion lancée par ma collègue Delphine (foncez voir sa page au passage, elle fait des trucs TROP BEAUX qui vous feront baver d'envie !), il me semble plus judicieux de décaler légèrement les mois pour qu'ils coïncident avec chaque saison. Bon après ça ruine l'harmonie des couleurs et ça me chagrine un poil, mais pourtant cela me semble plus logique.


Afin d'indiquer un jour bien précis (genre le 11 novembre, je dis ça je dis rien...), j'ai fabriqué quelques petites flèches. Le doc est modifiable, à vous de voir si vous voulez modifier la taille, la couleur...



Bien partie sur ma lancée, j'ai voulu faire les étiquettes des mois adaptées elles aussi à mon tapis. J'avoue que j'en ai un peu bavé, j'ai bidouillé les lois de la géométrie, mais au final j'obtiens un résultat qui me satisfait. Pour faire court, j'ai utilisé un grand compas de l'école, j'ai tracé un arc de cercle de la taille du rayon de mon tapis, puis un second de 10 cm plus grand. On va pas se mentir, toutes les étiquettes ne sont pas rigoureusement de la même taille (ça se joue à 5 mm près hein), mais à l'oeil c'est indécelable. Vous verrez sur les photos qu'il manque le mois d'octobre : il a servi de crash test et je n'avais plus de rouge en stock ! Entre temps, je l'ai refait. J'ai fait les fonds de tiroir pour trouver les 12 couleurs nécessaires. C'est bien plus économique que de vider une cartouche d'encre à chaque fois... n'hésitez pas à demander autour de vous si besoin, il n'y a pas besoin d'un gros morceau de chaque couleur. N'oubliez pas de plastifier vos étiquettes pour plus de durabilité.
Je vous propose un modèle vierge pour faire vos propres étiquettes. Pour le télécharger en entier en A3 (si vous avez la possibilité d'imprimer en A3, ou en magasin de reprographie), c'est ICI (à venir très vite en A4 ; il en manquera un bout mais on peut très facilement le combler en prolongeant le modèle).


Admirez au passage mon superbe tapis de carreaux de ciment <3


J'ai écrit les mois au posca blanc, le même que pour les timbres. J'ai fait un modèle au crayon de papier d'abord, ça se gomme très bien. Pour un résultat bien opaque, j'ai passé trois couches de posca.


Enfin, j'ai trouvé sur le site de 2 louveteaux homeschoolers des questions pour s'entraîner à utiliser le tapis des saisons (comme rituel par exemple), ainsi que d'autres outils de mesure du temps montessoriens qui sont actuellement en cours d'élaboration.

Avec tout ça, vous êtes paré-e-s pour maîtriser les mois à la perfection ! D'autres outils d'éducation cosmique à venir bientôt ! 
 --> la chaine de la journée, c'est par ici.

6 commentaires:

  1. Mais c'est magnifique!!!!
    Comme d'hab... super bien expliqué et toujours rigolo à lire!
    Au passage, merci pour la notification de ma page :-)
    Continue à nous faire rever maîtresse Ophélie, t'es au top!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhh mais c'est trop gentil ! De rien pour le lien, c'est bien de faire connaître toutes les sources qui en valent la peine ;)

      Supprimer
  2. Toujours aussi intéressant, il me tarde de m'y mettre, c'est tellement bien expliqué!!! Merci beaucoup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente si ça peut te simplifier la vie ! Bon boulot ;)

      Supprimer
  3. Bonjour,
    Je découvre votre blog qui est mine de trésors. Vous avez plein de bonnes idées et un style amusant. J'ai dévoré chacun de vos articles et ai trouvé de nombreuses idées pour l'ief de mon grand (qui est en fait un pti bonhomme de presque 4 ans). Merci de partager tout ce travail.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cet adorable commentaire ! C'est pour des personnes pratiquant l'IEF (et des collègues qui tâtent à se lancer ;) ) que j'aime particulièrement partager !

      Supprimer