jeudi 27 juillet 2017

Le cube du binôme et sa boîte

Le voilà, vous l'attendiez avec impatience, voici le tuto pour fabriquer le cube du binôme (avec quelques explications en sus), et surtout sa boîte ! Des collègues me l'ont demandé car il y a eu de la casse dans certaines classes... à vous de modifier les dimensions si besoin, voire même de les adapter pour fabriquer la boîte du cube du trinôme (pas eu le courage de m'y atteler encore, ça m'a déjà pris un temps de dingue, et j'ai eu BEAUCOUP de ratés !). L'essai étant enfin transformé, je partage tout ça avec vous.


PETIT POINT PURISTES : les dimensions sont très légèrement différentes et comme c'est un travail manuel le rendu est moins parfait que dans le commerce. J'ai tenté cette fabrication par goût du challenge (je suis un brin zin-zin aussi), et parce que j'évite au maximum le "made in China". Bref si j'étais vous je passerai mon chemin parce que ça risque de vous agacer :) 

PETIT POINT RADINS : si vous voulez fabriquer seul ce matériel et que vous n'avez aucun tasseau sous la main, laissez tomber, il vaut mieux l'acheter tout fait. Si vous avez du bois qui traîne ou que vous achetez à plusieurs (il faut vraiment peu de bois pour un cube), par contre c'est hyper rentable.

PETIT POINT FEIGNASSES : c'est une fabrication vraiment relou et précise pour avoir un rendu correct, donc laissez tomber si vous n'êtes pas fan du travail de fourmi ! 

Ces précisions étant faites, C'EST PARTI MON KIKI !!!

Je suis partie de deux tasseaux : un de 1,9 x 1,9 cm et l'autre de 2,9 x 2,9 cm. Les "vraies" dimensions sont 2x2 et 3x3 cm, à vous de voir si cette petite entorse vous semble insurmontable ou pas. J'avais acheté des tasseaux à l'époque où j'ai voulu tenter de fabriquer l'arche romane (FAUSSE BONNE IDEE), j'ai donc tapé là-dedans.
Pour le tutoriel précis, je me suis aidée de celui de Chantecler qui est très bien fait et très clair.

J'ai découpé les morceaux à la scie sauteuse (mais à la scie à onglets ça me semble possible, il faut juste un peu d'huile de coude). Deux conseils à ce propos : 
- achetez du bois d'assez bonne qualité sinon il a tendance à éclater, et ça fait du boulot en plus. En cas d'éclat trop important, enduisez de pâte à bois (ou équivalent) puis poncez. Une fois la peinture mise je vous assure qu'on y voit que du feu. 
- prenez VRAIMENT le temps de bien mesurer et de couper proprement votre bois, sinon vous allez vous taper du ponçage pendant des plombes et c'est vraiment pas drôle. Mieux vaut bien couper à la base, je vous l'assure. Et là ça se joue à un demi millimètre près.





Mon cube n'est pas parfait, j'ai fait pas mal d'aller-retours en ponçant un peu à chaque fois, jusqu'à une imbrication optimale (zin-zin je vous dis).

POUR LA MISE EN COULEURS (attention c'est très important) : les bonnes couleurs sont bien celles de l'article de Chantecler cité plus haut. Je m'explique, le plus simplement possible : le cube du binôme représente le développement de la formule mathématique (a+b)3. Cette formule est également présente dans le cube du trinôme (a+b+c)3. Et on voit bien que a (plus petit cube) = jaune et b (cube intermédiaire) = bleu.
Si vous avez rien compris, faites-moi confiance et puis c'est tout.
Merci à Valérie Maestre Tron, éducatrice à l'école Montessori d'Albi, d'avoir pris le temps d'avoir confirmé mes doutes...

Techniquement, je vous conseille l'acrylique brillante Glossy de chez Lefranc & Bourgeois. Elle est magnifique, le rendu est super propre, les couleurs bien opaques et pas besoin de vernir, le côté glossy est vraiment une réussite. C'est un investissement mais quand on pense qu'une bombe de peinture coûte ce prix-là et permet de faire 2-3 bricolages, là sur le long terme c'est très rentable.
Dernière chose : commencez par peindre le bleu et le jaune. C'est plus facile de couvrir du bleu avec du noir que l'inverse !





Donc voilà, ma première version était fausse, j'en aurais pleuré parce qu'il était super réussi...



 Heureusement quelques semaines plus tard je m'y suis remise, et le petit frère est tout aussi mignon.



Une fois le cube terminé, on peut attaquer la boîte (tout en medium 10 mm) :
le fond : 7x7 cm
le couvercle : 7,2 x 7,2 cm + tasseau de 27 mm x 9 mm pour le tour (ou moins large).
l'angle fixe : 6 x 5,5 cm / 5 x 5,5 cm
les parties qui s'ouvrent : 6 x 5,5 cm / 7 x 5,5 cm

Vous aurez aussi besoin de 2 charnières et de 8 petites vis, comme j'ai utilisées pour les cadres à serrures. On fixe le tout à la colle à bois, en s'aidant de la photo plus bas.


Alors là concrètement je crois que j'ai pris de la drogue quand j'ai fait mon premier montage, CA VA PAS DU TOUT DU TOUT. Comme quoi même les meilleurs ont leurs failles.


Heureusement après ça s'est arrangé.


Le cube est dans la boîte, je répète le cube est dans la boîte.


Le couvercle a été bien pénible à faire (3 tentatives et beaucoup de gros mots pour y arriver). Cette version est la plus satisfaisante à mon goût (coller le tasseau autour et non dessous). 
J'ai tracé au crayon une des faces du cube, j'ai peint, et j'ai passé APRES un trait de feutre noir indélébile, histoire de cacher le pas joli-joli. C'est une astuce cadeau.

 J'ai un côté un peu moins droit mais là, franchement, J'EN AI MARRE.




Et voilà, c'est terminé ! Bien contente d'avoir fini car j'ai un super projet sur le feu, on en reparle vite !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire