mardi 31 janvier 2017

Les choix


Depuis que je suis sur mon nouveau poste (voir ici), je me sens à ma place. Je me sens bien dans mon école, bien avec les enfants, bien avec mes collègues, bien avec mes convictions. Je ne vais JAMAIS au travail la boule au ventre (et pourtant, Dieu seul sait combien je ne suis pas matinale). Je m'éclate, oserais-je dire. Après 7 ans de postes un peu moisis et une énorme remise en question, ça fait quand même du bien.

J'ai de super relations avec ma hiérarchie (j'en avais déjà parlé ici). Mon inspectrice et son équipe disent oui à mes envies de formation, oui à nos projets, oui à nos observations croisées, oui pour partager mes connaissances... je sais que ce n'est pas partout pareil alors benoîtement, j'en profite. 

J'ai une autre chance incroyable, c'est celle d'avoir des collègues hyper enthousiastes qui accueillent toujours mes propositions avec joie. Je le dis bien souvent, j'ai demandé mon poste un peu bizarre sur cette école en particulier "à cause" de l'équipe.On a introduit doucement du matériel dans les classes, en fonction des besoins des élèves, la magie opère petit à petit, et surtout, SURTOUT, les élèves progressent et son heureux. Tout à l'heure j'étais en CE1, j'avais un groupe en calcul mental et grâce à la manipulation du matériel Montessori, un élève m'a dit "ah, mais en fait c'est trop facile !!!". Ces moments n'ont pas de prix pour moi.

Alors que je ne l'envisageais pas du tout, il a été proposé de passer mon poste à plein temps (je suis actuellement à 75%). Pour faire du lien avec l'école maternelle voisine, pour monter des projets avec elle, et même, soyons dingues, proposer des ateliers Montessori au sein des classes. Cette proposition a été validée par mon DASEN (grand grand chef pour les hors EN).

Je me suis posé pas mal de questions. J'ai pesé le pour et le contre. Et voici, sans regret, mon choix : j'ai choisi de garder mon poste et, dans un premier temps, de ne plus proposer d'ateliers Montessori "hors système".
Parce que la charge de travail serait monumentale et que mes propres enfants en pâtiraient, ce qui est inenvisageable.
Parce que j'ai l'impression d'être parfaitement utile où je suis, je suis comblée, et pour une fois je n'ai besoin de rien de plus.
Parce que apporter des évolutions au coeur même du système, aussi modestes soient-elles, c'est très chouette.
Parce que mon cher et tendre a un magnifique projet qui est en train d'éclore et que ça aussi, ça prend du temps....
Parce qu'on ne peut pas être au four et au moulin !

Montessori ayant le vent en poupe, je sais que de nombreuses structures ne tarderont pas à voir le jour. Mais ça, on en reparle très, très vite ;) (edit : c'est par ici que ça se passe !)

4 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire :) dommage qu'il ait été supprimé !

      Supprimer
  2. Bonjour,
    Je découvre votre blog aujourd'hui et je suis MEGA fan !!!!! Merci vraiment, merci beaucoup pour toutes ces idées, tous ces partages, c'est une mine !
    Et en plus j'aime beaucoup votre ton, je me marre, ce qui ne gâche rien au plaisir de fabriquer son matos.
    Reste à prendre patience car tout ne se fait pas en un jour ! Bonne continuation et vivement la suite !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour cet adorable commentaire ! Si en plus je vous fais rire mon contrat est 100% rempli !
      Plein de choses sont prévues sous peu, un tout petit peu de patience ;)

      Supprimer