mardi 30 août 2016

La der des ders.

Aujourd'hui était le dernier jour de mon congé parental.
Demain, je reprends officiellement mon sac de maîtresse, direction l'école où je ferai ma 5ème rentrée.
J'ai de la chance car je réattaque dans d'excellentes conditions : un boulot que j'aime quand même beaucoup (malgré des à-côté pénibles), une équipe au top, un nouveau poste motivant, des projets personnels passionnants, et enfin une "vraie" formation Montessori. Sans compter que ma reprise ne rimera pas pour mes enfants avec rythme de fou, ce qui est très important pour moi.

C'est donc l'occasion d'écrire un article plus intime, qui me tient à cœur, comme un petit bilan.
 
Cette année a été... intense. C'est vraiment le mot qui me vient à l'esprit quand je me remémore les 12 derniers mois. 

Cette année a été merveilleusement difficile. J'ai reçu énormément, et j'ai manqué aussi. D'argent, de reconnaissance, de temps (et de sommeil tiens...). J'ai parfois pété les plombs devant l'ampleur de la tâche, de devoir toujours être celle sur qui les choses reposent. Je suis souvent passée après tout le monde, et ça a été compliqué à gérer. Rester à la maison, soyons honnêtes, c'est ingrat et mal perçu. Mais à côté de ça j'ai pu compter inconditionnellement sur un petit nombre de personnes sans qui la vie aurait été infernale. Spéciale dédicace à ma mère qui a TOUJOURS répondu présente, qui a su détecter les signes de ras-le-bol mieux que personne, qui m'a prouvé une fois de plus son amour inconditionnel. J'ai également resserré les liens avec ma sœur. Et franchement, ça vaut tous les moments pénibles du monde.

Cette année m'a permis de vraiment profiter de mes enfants. Je n'aurais rien raté de la petite enfance de ma fille (vu que j'ai très peu travaillé l'année de sa naissance) et nous sommes très proches l'une de l'autre. J'ai vraiment apprécié de permettre à mon fils d'avoir un rythme de vie tranquille, lui qui est si angoissé par les changements. J'ai adoré voir leurs progrès, leur relation si chouette, et ne jamais les avoir bien loin.

Cette année a été une parenthèse que je ne regretterai jamais. Si je devais recommencer en sachant les pour et les contre, je resignerais sans hésiter. Elle m'a permis de me poser les bonnes questions, de rencontrer plein de gens merveilleux, de mettre en place quelque chose qui n'était qu'une utopie il y a peu. Les ateliers ont vraiment été ma bouée. C'était ma destination à atteindre, et je n'ai rien lâché. Ca a été important pour moi de pouvoir compter sur un élément stable dans ma vie.

Cette année a fait germer beaucoup de projets ; la nouvelle qui se profile va permettre de faire un peu le tri, d'apprendre à dire non parfois. Elle sera sans nul doute riche également, et je la vois arriver sans nostalgie ; chaque chose en son temps.

Avec ma reprise, le rythme de publication va sûrement diminuer, mais Montessori ne sera jamais bien loin dans ma vie. 

A très vite pour un article moins larmoyant et avec plus de clous, de peinture, de colle à bois.... et belle rentrée à tous les concernés, quelque soit votre profil (on est pas sectaire ici) !!!

2 commentaires:

  1. Belle rentrée Madame E! Joli bilan émouvant! La suite sera belle!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce gentil mot ! Pourrais-je savoir qui se cacher derrière ?!

      Supprimer