dimanche 21 août 2016

Fabrique ton boulier doré !

Aujourd'hui, je vais te détailler la fabrication d'un magnifique boulier doré que tous les enseignants de cycle 3 t'envieront. Tout ça, pour la somme faramineuse de... 7 euros. Enfin, c'est la somme que j'ai déboursée, sachant que je suis un peu équipée à la base.

Il va te falloir :
- un tasseau de 2,8 x 1,4 cm (ou quelque chose s'en approchant au maximum) (tu en auras même assez pour te planter et faire un deuxième boulier) ;
- 2 m de tige métallique diamètre 2 mm (je l'ai trouvée au rayon tiges de mon magasin de bricolage, elle est creuse et se coupe très bien avec une pince à métaux ; de mémoire c'est du laiton) ;
- 90 perles dorées (je les ai achetées sur a little mercerie, j'en suis hyper satisfaite, elles ont la même taille que les perles estampillées Montessori, et sont de belle qualité. Au pire si tu en a quelques unes de pourries, tu en a en rab, donc ce n'est pas un drame. La vendeuse est hyper réactive, bref je conseille les yeux fermés) ;
- de la pâte à bois ;
- de la colle à bois ;
- une boîte à onglets (pas obligatoire mais tes angles seront beaucoup plus beaux).


Pour les dimensions, je me suis basée sur mon grand boulier fabriqué en cadre Ikéa. Sa largeur est de 20,3 et sa longueur de 24,8 cm . J'ai donc scié à ces dimensions.

La deuxième étape consiste en percer les trous pour placer les tiges sur les longueurs. Pour qu'elles soient bien centrées , j'ai compté 3,6 cm à gauche et à droite, puis 2 cm entre chaque tige d'une même famille, et 3 cm entre chaque famille. Ce qui veut concrètement dire qu'entre les unités, les dizaines et les centaines il y a deux cm ; entre la famille des unités, des milliers et des millions, il y en a 3 cm. C'est plus clair ??? 
J'ai centré mon trou, donc 1,4 cm du bord du tasseau. J'ai percé avec ma super perceuse sans fil. Puis j'ai collé le cadre avec ma colle à bois top moumoute.


Technique tout à fait aboutie pour maintenir mon cadre. C'est un secret qu'on se transmet de générations en générations, et qui a prouvé sa valeur lors de la fabrication des plateaux.


Ensuite, il faut enfiler les tiges. J'ai beaucoup angoissé cette étape, qui en fait s'est super bien passée. La tige est bien rigide, mais légèrement flexible car elle est creuse. L'astuce, c'est de la couper de la dimension pile du cadre, histoire qu'elle ne dépasse pas sur les côtés mais qu'elle soit la plus longue possible). Puis pour fixer le tout, un petit coup de pâte à bois dans les trous extérieurs et dans les angles si besoin (chez moi, y'a eu besoin, donc te bile pas si c'est ton cas ;-) ).



Non mais là je te rassure, j'avais pas encore poncé.


Là j'ai commencé à poncer, c'est pas encore parfait mais ça va viendre.


Il faut maintenant t’atteler à symbolisation des familles, en haut du boulier. Chaque famille mesure 6,7 cm, et j'ai laissé à gauche et à droite 2,7 cm. Puis j'ai peint (là sur la photo je n'avais pas encore peint les milliers en gris).



Ca prend forme, haut les coeurs.


Puis pour symboliser le produit qui sera placé à droite, on utilise le code-couleur des timbres. J'ai pensé utiliser des petites gommettes rondes, mais je n'en avais plus dans ces couleurs. Système D oblige, j'ai pris ma petite perforeuse 1 trou et tac-tac-tac-tac, 4 petits trous dans des feuilles verte, bleue et rouge.



Le résultat de la récolte.


J'ai collé mes petites gommettes maison avec du vernis-colle (TOUJOURS avoir du vernis-colle chez soi). Je me suis demandé si leur position avait une réelle importance. En regardant plusieurs modèles, je pense que non (après, si je me plante, tu peux commenter hein) ; la seule chose qui importe c'est qu'elles soient régulièrement espacées. J'ai donc choisi de les mettre (de haut en bas) juste au-dessus de la 5ème perle, au-dessus de la 10ème perle, au-dessus de la 15ème perle, au-dessus de la 20ème perle (il n'y a pas de 15ème et de 20ème perle, mais s'il y en avait, le cercle serait à leur hauteur quoi). Leur position dépend donc de la hauteur de tes perles.


Il faut ensuite inscrire les 0 tout en bas de chaque barre métallique, et le nom de chaque famille tout en haut. Je n'ai pas encore fait les millions car je n'ai pas de stylo blanc assez fin... sinon, c'est un feutre fin rouge tout bête, et j'ai verni par-dessus pour une meilleure tenue. Les zéros sont faits avec un trace-lettre.




Et voilà ce que ça donne.


Et pour finir (oui je sais, c'est un peu long...), il te faut marquer la place des milliers, centaines et dizaines sur ton boulier. J'ai fait découper une planche de médium 3mm pour la coller au fond. J'ai pris les dimensions sur mon cadre (en cherchant à peu près le centre de chaque petit cercle), et je les ai reportées sur ma planche. J'ai fait des tests au crayon en posant le boulier dessus, histoire d'être bien sûre que cela soit bien aligné. Puis une fois satisfaite, j'ai repassé au feutre fin indélébile. Et j'ai terminé en collant ma plaque sur le cadre, et en maintenant bien avec des objets lourds le temps de séchage.


Pour être sûr-e que tu traces bien droit, utilise une équerre.



J'ai pris la photo pas tout à fait en face, on dirait que les traits ne sont pas alignés avec les petits points... et pourtant si !


Et voilà ! C'est un peu long, mais le résultat en vaut la chandelle ! Quand je me lance dans un projet qui finit par devenir relou, je me souviens qu'il va peut-être aider un enfant qui a du mal à comprendre, et ça m'aide à trouver l'énergie pour le finir ;-)
Si quelque chose n'est pas clair, demande-moi !

2 commentaires:

  1. Mamamia! Mais ton site est génial!
    Vraiment, merci de nous faire partager ton travail.
    Pour une fois, je ne me suis pas dit: "non mais ça j'y arriverai jamais".
    Et hop, site ajouté à mes favoris.
    A très vite.
    Blandine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce gentil commentaire ! Je suis contente si cela te permet de te lancer, cela me fait très plaisir.
      Bon bricolage à toi et à bientôt !

      Supprimer