dimanche 22 mai 2016

Les boîtes à sons

Un petit bricolage qui n'a rien d'extraordinaire aujourd'hui. Je n'ai pas des masses de temps en ce moment, car nous sommes en pleine réfection de la salle qui va accueillir les ateliers cet été (dite "la-pièce-qui-n'a-pas-de-nom).
Mais bon, c'est le genre de projet qui ne prend pas trois plombes, qui est pas trop difficile à faire, qui te coûte rien et qui te permet quand même d'avoir l'impression d'avancer !

J'avais fait cette activité il y a 2 ans pour mon fils, avec des oeufs K... . C'était assez laid, il faut bien l'avouer (même si vous pouvez le trouver dans la partie "A vendre", ça peut juste dépanner si on a vraiment pas le temps de le fabriquer). Le compromis boîte de pellicules me semble correct, c'est sobre et surtout, difficile à ouvrir (on en parle de Melle Seconde qui chourre un oeuf et qui renverse joyeusement son contenu par terre en me disant d'un air désolé "ooooooooooh... a patout, patout !!!!").
Le plus dur a été de trouver lesdites boîtes de pellicules. Le bon plan, c'est de contacter des photographes qui font encore de l'argentique, parfois ils en mettent de côté (souvent pour les enseignants faut bien le dire !!!). Cette lumineuse idée a été suggérée par ma soeur, et vu qu'elle vit dans une grande ville, ça a été plus simple à trouver. Du coup elle est aussi allé les chercher :D (je te le dis, il faut pas hésiter à exploiter ton entourage si tu veux fabriquer du matos apacher !).

Par contre, comme je suis un peu gourde (ou pas super concentrée), j'étais persuadée qu'il fallait deux séries de 4 sons. Mais en fait, il faut 6 sons différents !!! Tant pis, pour un début, ça sera suffisant, on verra si j'arrive à récupérer d'autres boîtes de pellicules... et à ce moment-là, je referais les boîtes en bois. Là, je les ai fabriquées avec mes restes de carton-bois (que je déteste toujours autant travailler...) et du kraft gommé. Vu que je ne suis pas une spécialiste ni de l'un ni de l'autre, le résultat n'est pas super propre, et surtout la grosse déception c'est qu'après la peinture, on voit beaucoup le kraft gommé. J'ai peint la deuxième boîte avec de l'acrylique et c'est moins flagrant que sur le bleu (fait à la bombe). Bref, résultat un peu décevant, mais tout ne peut pas être parfait et ça m'apprend à lâcher du lest aussi :D




 

 


Pour les petits points de couleur, j'ai découpé un rond dans du papier coloré, puis je l'ai collé avec du vernis-colle. Et j'ai rempli les boîtes avec de la semoule, des graviers, du riz et de la farine.

Et voilà !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire