lundi 25 avril 2016

Les damiers de la multiplication

Les damiers de la multiplication sont merveilleux pour les enfants qui ont des difficultés pour passer à l’abstraction. J'avais testé en classe l'an dernier et j'avais trouvé ça génial ! Il suffit de savoir les tables "de base" pour l'utiliser et résoudre de "grandes" multiplications (du style : 4 567 X 7 654).

Je dis "les" car il en existe deux modèles : ceux pour multiplier des entiers, et ceux pour multiplier des décimaux. 
Si ça vous intéresse, vous pouvez faire une recherche sur youtube ou dailymotion pour voir une démonstration... c'est très simple à utiliser une fois qu'on a compris le truc ; si vous venez aux ateliers cet été je pourrais vous montrer, hehe.

Je les avais fabriqués vite fait, avec les moyens du bord (du carton coloré quoi). Cette année, ayant plus de temps, j'ai eu envie de les faire un peu jolis, et à peine plus chers...

J'ai eu besoin (pour les deux damiers) :

- de deux morceaux de contreplaqué de 5 mm d'épaisseur : un de 70 X 70 cm et un de 70 X  43 cm (que je fais couper, la vente au m² est très avantageuse en plus !) ;
- de feutrine de couleur rouge, vert foncé, bleu foncé, bleu clair, vert clair, rose ;
- de colle vinylique ; 
- d'une bonne paire de ciseaux ;
- d'un guide-lettres.

Il faut commencer par découper tous les carrés de feutrine. Il faut :
- 22 carrés rouge
- 16 carrés vert foncé
- 18 carrés bleu foncé 
- 5 carrés vert clair 
- 7 carrés rose
- 9 carrés bleu clair. 
Je vous conseille d'acheter des "plaques" de feutrine de 20 X 30 cm en magasin de loisirs créatifs, c'est bien plus avantageux qu'au mètre vu la petite quantité qu'il faut. Et à vos ciseaux ! J'ai choisi de faire des carrés de 9 cm de côté mais c'est assez subjectif, ça peut aller de 8 à 10 ; pour moi le maximum c'est 9... à vous de voir !

 Ca en fait, du carré.


Ensuite, pour être sûr-e de bien coller vos carrés droits, il faut tracer le quadrillage au crayon sur le contre-plaqué.
J'ai laissé comme marges (elles serviront à écrire les nombres) :
- pour le décimal : 3,5 cm tout autour du bord ;
- pour l'entier : 2 cm en haut et à gauche / 5 cm en bas et à droite.

Pour cette étape, Melle Seconde n'a pas été très coopérative (ça, ça veut dire qu'elle a braillé sa race pour que je m'occupe d'elle). D'ailleurs elle a décidé qu'il était beaucoup plus drôle de s'asseoir sur le support et de mélanger tous les carrés en criant "BEU, VAAAIIIIII, ROOOOOOUUUUUUCCCCHHHHH !!!!").


MAIS j'ai fini par la déloger. La blogueuse est prête à tout pour avoir son 1/4 d'heure de gloire.


Un zoom était bien mérité. Honnêtement, le quadrillage a été un peu hasardeux parce que j'ai fait mes recherches de marges en même temps (et vu que je suis une buse en maths, je me suis pas mal plantée, mais comme j'ai eu un retour d'information immédiat, j'ai pu me corriger !)


Ensuite, c'est parti pour une folle expérience de collage. Au bout d'un moment, il est probable que tu deviennes zinzin, donc une pause au milieu est la bienvenue, crois-moi.


Carrééééééééééééééés. Je te JURE que c'est psychédélique.
N'oubliez pas d'avoir un petit chiffon mouillé à portée de main pour nettoyer rapidos les débordements de colle.


Oui, tu peux admirer ton travail, c'est toi qui l'a fait, et tu as bien du mérite (l'option "gros bouquins pour aplatir est facultative).


Il ne te reste "plus" que les finitions à faire : gommer les traits de guidage, et écrire les nombres avec ton magnifique guide-lettres. C'est assez fiant à faire pour que ça soit bien centré, prépare-toi psychologiquement.

TADAM ! C'est fini !


Pour conclure : tu peux aller voir dans la cession A vendre, je te propose des trucs pour fabriquer ton damier ou mieux, l'avoir tout fait (mais en version carton) !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire