dimanche 27 mars 2016

La beauté chez Montessori

J'aimerais expliquer un concept très "montessorien" de façon concrète : la volonté de proposer aux enfants de belles activités, avec des matériaux de qualité. C'est la caractéristique de cette pédagogie qui est la plus marquante à mon sens.


La photo montre deux activités qui, au fond, sont identiques : travailler la sensorialité et être capable de discriminer différentes textures.



Au début, je pensais que ce n'était qu'un détail ; finalement, quelque soit l'activité choisie l'enfant apprend sensiblement la même chose.

Puis, je me suis documentée... quand on dit que tout se joue avant 6 ans, il y a une part de vrai, scientifiquement parlant.
Jusqu'à 5 ans, l'enfant a un intelligence "plastique" ; cela signifie qu'il enregistre tout sans aucun effort
. C'est en faisant, en étant actif, que l'enfant apprend.
Dans cette optique, le jeune enfant intègre tout en lui : le bon comme le mauvais, les relations harmonieuses comme les plus houleuses, le beau comme le laid.
C'est pourquoi il est important de lui offrir un environnement de qualité, aussi bien sur le plan matériel qu'émotionnel.


Et vous, sincèrement, vous êtes plus attiré-e-s par quoi : toucher des ballons en plastique ou des coussins souples en matière naturelle ?


Après, je tiens à préciser que même avec peu de moyens, il est possible de fabriquer de belles choses : récup ne veut pas forcément dire mauvais goût ! Cela demande par contre sûrement plus de travail de recherche.

Pour conclure, j'ai fait la première activité il y a deux ans et demi. Les coussins, eux, ont quelques jours. Je trouve qu'ils symbolisent bien tout le chemin parcouru !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire