dimanche 16 juillet 2017

Documents pour la grammaire

Avec mon petit recul de cette année, j'essaye de modifier ce que j'ai présenté aux élèves afin d'être la plus exhaustive possible (à venir dans le courant de l'été : mes activités de pré-lecture et les aménagements dans les apprentissages purement montessoriens). Egalement, ma collègue de CE2 aimerait bien proposer une approche montessorienne de la grammaire : il ne m'en fallait pas plus pour me booster à préparer du matériel (je suis un peu lacunaire à ce sujet). Je me suis aidée du livre Pas à pas des éditions Ecole Vivante ; je vous invite donc à vous référer à cet ouvrage pour bien comprendre comment utiliser le matériel, ce qui n'est pas vraiment le but de mon blog.

Pour commencer (même si ce n'est pas à 100% de la grammaire...), j'ai crée des cartes mots-outils. Ce sont des mots invariables, à retenir très vite comme un dessin (lecture globale), et qui permettent aux élèves de pouvoir lire rapidement des phrases plus riches. J'ai fait ma liste personnelle en fonction de mes besoins, mais le doc est modifiable ! Clic sur l'image pour le télécharger (à imprimer sur du papier jaune) :


https://drive.google.com/open?id=0B8EhjAvLM_dsQWhuUGxtb3dGR0U 


Ensuite, lorsque les premiers symboles grammaticaux sont introduits, quelques petites cartes auto-correctives autour du groupe nominal (Dét + Nom + Adj, ce qui fait écho à l'activité de la petite ferme) :


https://drive.google.com/open?id=0B8EhjAvLM_dsUzdEUmhNaGdWV1E



Pour découvrir le verbe, j'ai compilé des petits billets d'ordre, glanés à droite à gauche. J'ai bidouillé pour que ça soit faisable avec un minimum de matériel, aussi bien en classe qu'à la maison, mais vous pouvez adapter ! A imprimer sur du papier rouge.

https://drive.google.com/open?id=0B8EhjAvLM_dsRHNLRFZ4ZUVUREU



Puis quand l'enfant est bien rentré dans l'analyse grammaticale, on utilise des flèches. Celles de Montessori mais pas que sont géniales, mais pour éviter de passer une cartouche d'encre à chaque fois, j'ai créé deux documents à partir de ceux d'Anaïs : des cercles et flèches vierges à modifier à votre guise, et les flèches oranges et les cercles rouges parce que j'en avais particulièrement besoin. J'ai scotché un bout de feuille rouge sur une feuille orange A4 à 10 cm du bord pour imprimer le deuxième document... ça a fonctionné !

https://drive.google.com/open?id=0B8EhjAvLM_dsMmV0ZUUzUDE5R00


https://drive.google.com/open?id=0B8EhjAvLM_dsVkxLQnphUkxodm8


Enfin, pour avancer progressivement dans l'analyse d'une phrase et découvrir les fonctions, le Pas à Pas cité plus haut propose des phrases illustrant des situations de plus en plus complexes. Elles n'étaient pas mises en forme... voilà une bonne chose de faite ! J'ai mis en haut de chaque page la difficulté exploitée, pour plus de clarté.

https://drive.google.com/open?id=0B8EhjAvLM_dsUzdEUmhNaGdWV1E


En espérant que ces ressources puissent vous simplifier la vie !

mardi 4 juillet 2017

Les débuts de la grammaire selon Montessori

Je vous présente deux activités en lien avec les débuts de la grammaire. Elles ont passionné mon fils (6 ans tout rond) et je suis sûre qu'il ne sera pas le seul. Il a été mon cobaye (penser à toujours avoir un enfant sous la main avant de se lancer, ça permet de voir les défauts, les manques, les erreurs...), je les ai fabriquées dans l'optique de les proposer à des CP bons lecteurs l'année prochaine, voire des CE1 en difficulté, pour les aider à rentrer dans la grammaire de façon plus concrète.

Petite parenthèse : en amont, il y a tout un travail en lexique à faire autour des animaux, leur nom, celui de leur petit / leur femelle... je me suis appuyée sur les cartes de nomenclature de Géraldine, et de deux tubes Safari : les animaux de la ferme et les bébés animaux. VOICI MON AVIS, OBJECTIF CAR ILS N'ONT PAS ETE OFFERTS.. c'est un peu con-con car ils n'ont pas harmonisé les tubes (il y a par exemple 2 veaux mais pas d'oison, un ânon mais pas d'âne, le chiot est plus gros que le chien, idem pour le cabri et la chèvre... bref c'est pas très organisé tout ça). 
Quant à faire des familles, c'est un peu la croix et la bannière.. mais pour le prix, ça fait l'affaire, on fera des vide-greniers cet été pour compléter ce qui manque.
La qualité est tout à fait correcte pour le prix, même si bien sûr on n'en est pas au niveau des détails de figurines Schleich, on peut en faire quelque chose.


Meuh-meuh fait la vache. 

Le tube des bébés animaux.


Les pauvres petits abandonnés qui n'ont pas (encore) de famille 


Tentative de reconstitution de familles par M. Aîné (il a déjà bossé les noms à l'école, trop facile ahahahah)


J'ai pour l'instant 3 activités de "pré-grammaire" : singulier / pluriel ; masculin / féminin et la petite ferme, qui permet d'écrire ses premières phrases et découvrir certaines natures de mots.
J'ai rangé tout ça dans un petit meuble à tiroirs A5 (les mêmes que pour les séries de lecture).
Deux activités sont possibles à partir des animaux. C'est parti, je vous dis tout !!! 


 Il me manque la dernière étiquette car mon marqueur blanc a décidé de décéder subrepticement...


Voici ce que contient le tiroir masculin / féminin, première activité présentée :

Une activité trouvée chez Montessori mais pas que (pour les non lecteurs) et l'autre chez Crapouillotage (en prolongement de l'activité plus bas). Les deux petits sacs avec les symboles de grammaire sont faits main mais vous pouvez acheter ceux de Tout pour le jeu les yeux fermés, ils sont très bien.


Dans le sac des noms, j'ai écrit manuellement tous les noms des animaux adultes (GNIIIII ça fait beaucoup) (et pour une meilleure durabilité, je les ai plastifiés, re-GNIIII). M. Aîné les a triés en deux catégories : mâles et femelles. Il a tenu à mettre toutes les figurines possibles (fais mon fils, fais). 

Puis il a choisi les déterminants qui allaient bien avec (en bleu clair). Le chameau n'a jamais voulu mettre "un" devant étalon, et m'a dit "mais enfin maman on dit pas "le étalon !!!!", j'ai dû faire une étiquette à l'arrache en attendant mieux... il s'est tout de suite corrigé lorsqu'il a posé l'étiquette bleue à droite de la noire ("ah mais non ça veut rien dire verrat le"...).


Une fois tout fini, j'ai superposé une étiquette "masculin" sur mâle, et "féminin" sur "femelle". Rapide bilan : "quand on dit un ou le, c'est masculin. Quand on dit la ou une, c'est féminin". L'enfant premier m'a répondu, enthousiaste : "AH OUIIIIII, parce que masculin ça commence par mmmm comme mâle, et féminin par ffffff comme femelle !!!". On a fait quelques exemples avec des objets du quotidien.... c'est passé comme une lettre à la poste !


La deuxième activité (de rédaction) a été adorée par mon fils, qui me l'a réclamée à corps et à cris. 
Il vous faudra : la liste de TOUS les animaux (c'est très très long...), autant (voire plus) de verbes, de déterminants et d'adjectifs que d'animaux. Prévoir un sac par nature de mots, avec le dessin dessus ça facilite le rangement.
On a commencé par ce qu'il connaissait : choisir un animal, trouver son nom et un déterminant.



Ensuite, il a choisi une action, et une façon de décrire le coq. C'est lui qui a organisé sa phrase, au début les étiquettes étaient un peu bancales, mais très vite il a modifié puis a lu sa phrase, très fier. Il en a fait d'autres après, j'avais mis les tas dans l'ordre devant lui et roulez jeunesse. On peut, après cette étape, faire écrire la phrase à l'enfant.




Conclusion : "Oh maman, j'adore tes activités, j'aime autant que Mario (c'est dire...) !!!"

Bientôt je vous parle du singulier / pluriel, et de mes "adaptations" en lecture après mon petit recul de cette année (ça me prend beaucoup de temps, j'attends d'avoir tout terminé avant de poster !).

samedi 24 juin 2017

Réviser l'histoire... en s'amusant

Je voulais vous parler du cube du binôme mais ayant eu un petit souci technique, je vais devoir repartir à zéro, et j'avoue que je n'ai pas l'énergie, en cette fin d'année caniculaire, de m'y remettre tout de suite...

Rien à voir avec Montessori (ce qui n'empêche pas que cette activité soit super valable), je vous offre en échange un petit jeu que j'avais fait pour des élèves de CM1. On s'était marrés comme des baleines :) je vous en livre la version 2.0, revue et corrigée.

Ce jeu est basé sur le principe du devine-tête, mais au lieu d'être une banane ou un éléphant, vous incarnerez des personnages historiques. J'ai essayé de balayer assez largement le programme de cycle 3, mais certains sont abordables dès les CE2. J'ai également intégré pas mal de femmes, souvent sous-représentées... j'ai hésité à mettre des personnalités telles que Robespierre et Hitler, puis j'ai trouvé ça trop dur de tenir ce rôle pour un enfant. Après, je vous donne plus bas la version modifiable pour que vous puissiez l'adapter à vos besoins ! J'utilise dans ce document la police "Script école".


Pour faire tenir la carte sur la tête, plusieurs possibilités :
- coudre un morceau de scratch sur une bande élastique et coller le second morceau sur le verso de la carte (solution que j'avais choisie) ;
- glisser la carte dans un morceau d'élastique (mais ça cache le nom)
- glisser la carte dans un bandeau ou un foulard (même remarque que plus haut).

Si vous voulez éviter de vider votre cartouche d'encre, vous pouvez choisir l'option "2 par page" sur la version PDF ; c'est plus petit mais la taille reste tout à fait acceptable !

POUR TELECHARGER :
- la version modifiable
- la version PDF

Amusez-vous bien et bonne fin d'année scolaire à tous !

samedi 17 juin 2017

Tout sur les fractions

Pour travailler les fractions, il existe (entre autre) deux types de matériel : les cercles et les tours.
L'avantage des cercles, c'est qu'ils sont découpés en 2, 3, 4, 5, 6, 8, 10, 12 et 20. Les tours, quant à elles, n'existent pas en vingtièmes. Après je trouve intéressant de présenter les fractions autrement que sous forme de camembert. A vous de voir !
Si vous avez vraiment très peu de budget, il existe des versions papier gratuites. C'est toujours mieux que rien...

J'ai personnellement investi dans les cercles et mon école possède deux jeux de tours (ce qui m'a bien été utile, voir plus bas). Vous trouverez dans cet article plusieurs documents fabriqués par mes soins permettant d'exploiter ce matériel.
Pour la plupart, il y a deux niveaux de difficulté : un vert et un rouge. Le premier correspond à une découverte, qui peut se résoudre avec le matériel ; le second demande à rentrer davantage dans l'abstraction. Les élèves sont obligés de passer par le niveau1 ; en cas de réussite, ils peuvent tenter le niveau rouge. Cela me permet de gérer l'hétérogénéité des niveaux et que tout le monde s'y retrouve.


 
Voici ma boîte de rangement, bien pratique.

Résultat de recherche d'images pour "tours fraction" 


I. LES FRACTIONS ÉQUIVALENTES

Deux cartes sont à associer ; une avec une fraction écrite, l'autre avec un dessin. Une seule possibilité à chaque fois. N'oubliez pas de coller une gommette de couleur différente pour chaque couple de fractions.
Pour télécharger, clic sur l'image !
(petite astuce si vous êtes une super buse en maths : 
- les fractions écrites dans la 1ère colonne vont avec les cercles de la 3ème colonne ;
- les fractions écrites dans la 2ème colonne vont avec les cercles de la 2ème colonne ;
- les fractions écrites dans la 3ème colonne vont avec les cercles de la 1ère colonne.)



https://drive.google.com/open?id=0B8EhjAvLM_dsZ2xxMUxySE05ZmM

 
Pour manipuler :
- Avec les cercles, on peut poser les fractions l'une sur l'autre pour voir si elles sont identiques.
- Avec les tours, on regarde si elles ont la même hauteur.
Pour plus de praticité, mon document est utilisable avec ces deux matériels, c'est pas merveilleux ?

Dans le document, vous trouverez également une nouvelle carte auto-corrective Vrai / Faux présentée comme celles d'En classe avec Montessori (voir lien vers le blog en bas d'article), tout simplement parce que j'ai 5 élèves par ateliers, et je voulais qu'ils aient une carte chacun.



II. DECOMPOSER UNE FRACTION


Pour ce jeu, il vous faudra deux exemplaires de cercles ou des tours.
Pour ceux qui auraient la chance d'avoir deux jeux de cercles, j'ai fabriqué en page 5 des fractions spéciales en vingtièmes. Il faut les plier en deux avant de les plastifier (j'ai fait ça pour ne pas gaspiller de papier vu qu'il n'y en a que quelques unes).
C'est à imprimer en recto-verso, en retournant sur les bords longs.
Clic sur l'image pour télécharger !

 https://drive.google.com/open?id=0B8EhjAvLM_dsM1lwR1NXelN5Nk0


III. ADDITIONS ET SOUSTRACTIONS DE FRACTIONS 

Pour les additions, c'est ici ; pour les soustractions, c'est de ce côté ! Et encore une fois, on imprime en recto/verso, option "Retourner sur les bords longs".
Quand j'écris "FE", cela signifie qu'il existe au moins une fraction équivalente. Selon comment l'élève se sent à l'aise, on peut lui en demander d'en trouver une, plusieurs... ou aucune !

 



IV. PLACER UNE FRACTION SUR UNE DROITE GRADUEE 

Je me suis servie des cartes trouvées chez la cybercollègue Mallory.
J'ai refait la droite graduée qui me semblait vraiment petite pour un groupe de 5 ; chaque joueur va symboliser sa position par une quille (vu le prix ça serait dommage de se priver).
J'ai crée deux versions : une qui possède plusieurs graduations (il suffit de poser son pion en fonction de son découpage (les tiers sur la droite graduée des en tiers...) et de comparer avec la position des autres, et une qui ne possède qu'une seule droite graduée (il faut donc convertir et c'est plus dur). Je les ai imprimées en A3 (sur 2 A4, je pense que je ferais un petit tuto tout bête pour expliquer comment faire si vous êtes en galère).


https://drive.google.com/open?id=0B8EhjAvLM_dsWDFCV0Jyckt6Umc


Et pour finir, si vous cherchez d'autres ressources sur les fractions, allez donc faire un tour du côté de chez En classe avec Montessori, c'est une mine d'or !

samedi 10 juin 2017

Le tapis des opérations

Depuis le temps que je dois vous en parler, voici ma version du tapis des opérations !
J'ai adapté les dimensions des tapis Montessori que j'ai pu voir car les cubes de perles mesurent 8 x 8 x 8 cm, alors que les cubes Lubienska mesurent 10 x 10 x 10 cm. Je trouve que la largeur va bien, mais à vous d'adapter si ça vous semble trop juste : les dimensions sont de 36 x 59 cm (prévoir 1 cm / 1,5 cm de coutures). Chaque colonne fait pratiquement 12 cm.

Je vous conseille la feutrine, qui permet d'éviter au matériel de glisser. C'est d'autant plus valable avec les perles ! Et ça tombait bien, il me restait un coupon pile de la bonne taille...
Pour le coudre, j'ai rentré la marge de tissu à l'intérieur et j'ai cousu le tour en noir sur l'endroit. C'est la même technique que pour les cadres d'habillage : pratique, propre, efficace et un excellent ratio rendu / difficulté.

Avant d'assembler les 2 épaisseurs de feutrine noire, j'ai cousu les colonnes sur un des deux morceaux. Elles sont symbolisées par des lignes dorées en zig-zag assez serrées et font 5 mm de large. A vous de faire les réglages sur votre propre machine à coudre (ne pas hésiter à faire des essais sur un vieux morceau de tissu avant de se lancer) ! Pour être sûre de tirer droit, je les avais symbolisées au préalable avec une craie à tissu.
L'emplacement de chaque "famille" mesure 9 cm ; je n'ai pas mesuré mes lettres mais le "d" doit être denviron 8 cm. Je les ai tracées à main levée, puis collées sur le tissu avec une colle spéciale. Rien ne vous empêche de les coudre si vous préférez. J'oubliais, elles sont elles aussi en feutrine (je ne répèterai jamais assez qu'il est indispensable de garder ses petits restes de feutrine, ça a mille utilités !), et il est possible de les réaliser en doré / beige... personnellement, j'ai voulu faire un clin d’œil aux timbres, qui est l'étape suivante.

Et voilà ce que ça donne :

 




Comptez une heure pour la couture / assemblage, la moitié moins pour les lettres. Bonne création !

samedi 3 juin 2017

Le tapis des saisons

L'anniversaire de mon grand approchant à grands pas, j'ai tenu à lui fabriquer un tapis des saisons. J'avais vu la présentation d'un anniversaire Montessori lors de ma formation et j'avais trouvé ça vraiment très émouvant. Cette année donc, pas d'anniversaire à thème, mais une célébration montessorienne !

Je vais détailler comment je m'y suis pris de façon très précise, afin que ceux/celles qui voudraient se lancer sans grandes connaissances en couture puissent y arriver. Il existe d'autres tutoriels sur le net, à vous de voir celui qui vous convient le mieux !

PETITS DETAILS TECHNIQUES :
- j'ai choisi un tissu polyester, aux couleurs bien brillantes. Il est très peu sensible au froissage. J'ai préféré ça à la feutrine, car j'avais peur que cette matière s'abîme très rapidement. En plus, c'était moins cher !
- il est doublé en toile cirée, parce que j'envisage de pouvoir l'utiliser en extérieur, et d'avoir un dessous facilement nettoyable. Après je sais que la matière est pas super clean... je l'ai bien aérée et lavée en machine avant de la coudre histoire de limiter les dégâts. Pour info : le crayon de papier résiste parfaitement au lavage.
- les dimensions sont données pour un tapis d'1m08 environ. Pourquoi cette dimension ? J'ai prévu d'acheter en complément la chaîne de l'année et qu'elle a un diamètre d'1 m 10. Cela permettra de la mettre donc pile autour du tapis. Libre à vous d'adapter en fonction de vos besoins !
- le bon plan, c'est de trouver un binôme de tapis... pour diviser par deux les frais de déco et de tissu (2 tapis passent dans une largeur de tissu, traditionnellement 1m40). Une collègue m'a pris mon surplus, ça évite d'entasser et tout le monde est gagnant.
- le tapis m'est revenu à 12 euros. Je me suis servie de mes chutes de feutrine pour décorer, il faut TOUJOURS garder ses chutes de feutrine, même microscopiques ! N'hésitez pas à demander autour de vous, les quantités nécessaires sont vraiment minimes...

Allez, c'est parti !
J'ai commencé par découper 4 quarts de cercle dans des carrés de tissu (60x60) de différentes couleurs : vert clair, bleu grisé, rouge, jaune. Je me suis servie de la technique du crayon attaché au bout d'une ficelle (ne prenez pas de fil extensible...). Je l'ai fait sur la couleur jaune, qui m'a servie de gabarit pour les autres. Chaque quart de cercle a un rayon de 55 cm.




Attention sur la photo j'ai positionné les quarts n'importe comment, juste pour avoir une idée... l'ordre des couleurs n'est pas bon, regardez les photos suivantes pour voir le bon ordre !


Ensuite, je me suis occupée de la décoration. Dans un morceau de polaire marron, j'ai reporté un patron d'arbre 4 fois. Je ne sais plus où j'ai trouvé le modèle, mais je me souviens que je l'ai bidouillé pour qu'il fasse 25 cm de haut.




Pour centrer l'arbre sur les tissus, j'ai tracé un trait en pointillé au milieu avec une craie, j'avais plié le tissu pour le trouver. Je l'ai maintenu avec 2 aiguilles et hop, du fil de coton marron. Cette étape a été assez longue. Ensuite, j'ai décoré chaque arbre selon mon envie. Pour l'arbre d'automne, j'ai cousu les feuilles jaunes avec du fil de coton orange (je précise parce que ça ne saute pas aux yeux sur la photo) : on reste dans le thème !
Petite exception pour l'arbre de l'été : j'ai d'abord appliqué un morceau de toile verte sur le tissu avant de rajouter l'arbre par-dessus (quand je vous dis que j'ai vraiment rentabilisé les chutes...).





Ensuite, il faut assembler les 4 pans. Attention à l'ordre des couleurs, j'en ai interverti deux et ça m'a bien gonflé de devoir tout défaire pour recommencer... commencez par assembler 2 x 2 quarts, puis les deux moitiés. Attention lorsque vous assemblez les deux moitiés à bien les centrer, sinon le décalage est assez moche. Voilà ce que ça donne retourné. Je vous conseille de surfiler ou de passer ou coup de ciseaux crantés histoire de limiter l'effilochage (j'ai commencé par surfiler avant de me rappeler que j'avais des ciseaux crantés........ no coment)



 


Enfin, il faut doubler le tapis avec la toile cirée. J'ai fait un beau rond de 1 m 08 de diamètre sur ma toile cirée grâce à ma collègue de CM1 qui m'a prêté son grand compas de classe ! Sinon, la technique du crayon et de la ficelle reste adaptée (plus délicate sur un cercle entier cependant).
Attention, c'est une matière assez fragile et pénible à travailler, il faut être très délicat. Posez vos deux épaisseurs endroit contre endroit. Centrez bien le tapis en tissu. J'ai procédé à une couture quart par quart, pour être sûre que ça se passait bien. N'hésitez pas à charger en aiguilles pour bien maintenir les deux épaisseurs, ça a tendance à tire-bouchonner sinon. Laissez une bonne ouverture (au moins deux mains) pour remettre sur le bon côté. Avant de retourner, un petit coup de surfilage ou de ciseau pour des finitions plus propres. En faisant une ouverture trop étroite j'ai déchiré ma toile cirée en retournant mon ouvrage ; ça arrive même aux meilleurs... heureusement j'ai plus d'un tour dans mon sac :)





Aplatissez bien comme il faut. Il ne reste plus qu'à fermer votre tapis avec un point invisible, très facile à faire.
Et voilà, votre tapis est fini ! J'ai rajouté entre temps des fruits dans l'arbre d'été et de la neige sur l'arbre d'hiver sur demande de mon loulou ! Une semaine à attendre avant de l'étrenner, le temps de trouver les photos...

C'est étrange, sur la photo on dirait que les quarts de cercle ne font pas la même taille alors qu'ils sont rigoureusement identiques (j'ai vérifié)...

dimanche 28 mai 2017

Les boîtes des fuseaux

J'avais fabriqué pas mal de matériel une première fois... pour les refaire un peu plus tard, car je ne les trouvais pas très beaux ! Parmi eux,  la boîte des fuseaux. Je vous livre donc ma version 2.0, hyper rapide et bien plus jolie, très largement inspirée de L'Atelier Montessori !

Pour 2 boîtes, il vous faudra :

En medium 10 mm
Pour les plaques avec les chiffres : 6,5 x 29 cm (deux morceaux)
Pour les côtés de la boîte : 3 x 14,5 cm (4 morceaux)
Pour le devant de la boîte : 3 x 29 cm (deux morceaux)

En medium 5 mm
Pour le fond de la boîte : 16,5 x 29 cm (2 morceaux)
Pour les séparations : 3 x 14,5 cm (8 morceaux)


Ne vous embêtez pas à tout couper : si comme chez moi les employés de votre magasin de bricolage sont super sympas, il le feront pour vous (et certainement bien mieux !!). N'hésitez pas à expliquer pourquoi vous avez besoin de ça, ils peuvent être sensibles à la démarche. Il vous suffit ensuite d'assembler le tout en vous aidant de la photo. A noter : chaque compartiment fait 5 cm.


Pour les chiffres, je les avais collés sur ma première version, mais franchement ce n'était pas très beau ni très pratique : certains avaient tendance à se décoller. Sans parler des chiffres pas très bien centrés... je vous conseille donc soit d'être très sûr de vous par rapport à l'emplacement des chiffres, soit de les faire une fois la boîte montée. Je me suis servie des mêmes pochoirs que pour les grands symboles... un petit coup de feutre noir (le medium absorbant la couleur, pas besoin d'indélébile) et le résultat est super propre.



Le fait que les boîtes soient empilables est bien pratique pour le rangement.

Pour les fuseaux, j'ai suivi les indications du lien donné plus haut, en choisissant des tournillons de 8 mm. Chaque fuseau mesure 12,5 cm, il m'a donc fallu 6 tournillons et j'ai eu un peu de rab (toujours bien en cas de fuseau qui se découpe mal). J'ai trouvé dans mes affaires une petite boîte cartonnée super solide pour les ranger, mais la fabriquer soi-même n'est pas bien sorcier. Vous prenez les dimensions de vos fuseaux et vous vous aidez de la "technique Henri" dont j'use et j'abuse depuis plusieurs années...

Allez, bon bricolage ; la semaine prochaine on fabrique un super outil pour pouvoir calculer !